Histoire de pleine lune, de coeur et d’intentions

Énigmatique pleine lune

Pleine lune du 28 septembre 2015
Vous vous rappelez de la super lune du 28 septembre? La plus grosse de l’année jumelée à une éclipse totale lunaire, malheureusement invisible de mon côté du globe. Magnétique, cette pleine lune des moissons représentait un moment idéal pour exprimer toute notre gratitude pour ce que nous avons et formuler nos intentions pour le mois à venir.

À Ubud, les jours de pleine lune sont célébrés de façon importante. On croit que c’est une journée particulière où les Dieux viennent sur terre pour donner leur bénédiction. Il s’agit d’un moment propice pour obtenir guérison, guidance et se libérer de ce qui ne nous convient plus. Les temples sont décorés de façon festive avec de grandes guirlandes en hauteur. Près des temples, on peut voir des femmes défiler transportant d’immenses paniers d’offrandes en forme pyramidale sur leur tête.

Dans les maisons, les petits paniers d’offrandes tressés à la main sont plus nombreux qu’à l’habitude. On les place à l’extérieur de la clôture de la maison, on les empile dans le temple familial avec plusieurs bâtons d’encens et on y ajoute quelques gâteries pour les Dieux tels que des fruits, un verre de café, du riz, des petits gâteaux, une cigarette et de l’argent.

Cérémonie de pleine lune

“Mieux vaut faire une petite offrande avec tout notre coeur, que d’offrir beaucoup sans aucune intention.” m’enseigne le propriétaire des maisons d’hôte Puri Bayu et Puri Cantik où je logeais.

Offrandes le jour de pleine lune

Rite de purification
Le soir venu, comme plusieurs Balinais, je suis allée me purifier sous l’oeil protecteur de la pleine lune dans les eaux sacrées d’un site réputé auprès des locaux. Un site énergétique très fort. J’accompagnais deux amis locaux qui m’avaient invitée à faire le rituel avec eux. Ils avaient acheté les fleurs et les gâteries placées dans les jolies paniers d’offrandes.

J’ai été émue de voir de très jeunes enfants, assis par terre à travers les bouts de fleurs faire leur prière aux côtés de leurs parents. Je les observais pour me rappeler les gestes que j’aurai à faire une fois assise devant le temple. Je regardais les gens sous les cascades d’eau, face aux rochers d’abord, puis de dos, en train de prier pour purifier leur âme. Certains repartent avec des bidons remplis de cette eau divine qu’ils utilisent ensuite pour bénir les offrandes.

C’est avec un immense sentiment de gratitude et de fébrilité que je suis rentrée dans l’eau, le coeur et la tête alignés sur mes intentions. Mise à part la fraîcheur qui saisit un peu sur le coup, on sent vraiment que chacune des trois cascades d’eau a un effet libérateur et mystique.

Purification dans les eaux sacrées

J’en ai bien sûr profiter pour lancer mes intentions à l’univers et demander de la guidance pour ma prochaine étape. La réponse a été aussi claire que l’eau sacrée qui coule sur ce site magique. Pourquoi repartir quand je me sens bien ici?

Ce rituel de purification est une expérience propre à chacun qui se vit davantage que d’être décrite…Un moment qui se partage avec les amis sur place en mangeant les fruits et les gâteries que nous avons pris des paniers d’offrandes après le rituel. Les fleurs et l’encens sont laissés aux Dieux qui, dit-on, ont déjà pris l’essence des offrandes.

Retour aux sources – le charme de Penestanan
Jeune, autant que j’avais hâte de quitter mon village pour la grande ville, autant qu’aujourd’hui, c’est justement le calme et l’aspect communautaire du si beau village de Penestanan où je vis depuis fin septembre qui me charme et me réconforte.

Village de Penestanan Kelod

Les gens commencent à me connaître, facile avec ma tête:) et aussi parce que c’est très petit. Le coin où j’habite n’est pas accessible en voiture dû à l’étroitesse des routes qui mènent vers les différentes maisons et villas. C’est donc agréable de saluer les gens en marchant au cours de la route.

Village de Penestanan, Bali

Ce que j’aime par dessus tout c’est le contact avec les gens. Le matin, quand je salue les dames d’un “Selamat Pagi!” (bon matin!) et qu’elles me répondent avec leurs yeux brillants et leur sourire malgré l’importante charge qu’elles transportent sur leur tête ou la brouette qu’elles poussent vers le chantier de construction, ça me remplit de bonheur! Je suis encore surprise quand j’entends quelqu’un me crier: “Nathalie!” Ils ont une très bonne mémoire.

Coeur du village de Penestanan, Bali

La première fois que je suis allée acheter quelques fruits et des arachides au petit magasin de Komang, je lui ai demandé si elle avait de la papaye. “Attends, qu’elle me dit, je vais aller en chercher une dans l’arbre.” Elle revient avec une énorme papaye bien mûre, “Tiens, tu me diras si elle est bonne”. Quand j’ai compris qu’elle me la donnait, elle m’a expliqué qu’elle ne pouvait pas me la vendre puisqu’elle venait de l’arbre. Ce n’est pas comme les autres produits qu’elle achète pour vendre dans son magasin dans le but d’envoyer ses deux garçons à l’école (qui n’est pas gratuite en Indonésie). Depuis, chaque fois que je passe devant sa petite boutique, je m’arrête pour jaser avec elle et elle me remercie d’avoir pris le temps de le faire. C’est aussi ça la vie de village.

Kadek, la sympathique femme de ménage de la maison où j’habite, m’a dit quelque chose peu de temps après mon arrivée qui m’a vraiment touché.

Kadek, femme de ménage à Penestanan, Bali

“Nathalie, tu as un bon coeur et les Dieux vont aimer ta présence ici.. et tout te sera facilité.”

Merci chers Dieux de faciliter mon séjour sur votre magnifique île où j’ai décidé de m’établir pour les prochains mois. Mon visa sera transformé et régularisé grâce à un parrainage qui me permettra de vivre ici jusqu’en mars sans quitter le pays.

Deux amies qui vivent ici m’ont raconté:

“Ubud, soit elle te prend et fait tout pour te garder, soit elle fait tout pour que tu quittes.” Un adage qui m’a été raconté par deux expatriées installées à Ubud.

Je crois que c’est comme dans la vie en général, c’est un cycle étroitement lié à notre perception et à notre état d’être.  La vie nous sourit quand on se sent bien…. et on se sent bien quand la vie nous sourit:).

Bonne fête Mom!

Aujourd’hui, le 11 octobre, c’est l’anniversaire de ma mère.

feu_artifice

Chère Mom, je te dédie ce 3e article rédigé avec paix, bonheur et amour. J’ai atterri à Bali il y a exactement un mois et depuis que je suis partie, je ne me suis jamais sentie aussi proche de toi. Je t’envoie une belle vague d’amour et de quiétude… santé et repos. Merci pour ton soutien et ta compréhension. Je t’aime fort!

Des coeurs partout!

Et merci à vous tous de me lire!

PS: Ne soyez pas timide de laisser un commentaire ou me dire ce que vous aimeriez apprendre lors d’un prochain article!

Bonheur et sérénité!
Nathalie

Related Posts

  • Kim Fontaine

    Un mois déjà! Wow, j’ai peine à y croire! Ubud te va à merveille, tu fais bien d’y rester si tu t’y sens bien! Bises xxx

  • http://www.rayofnath.com Nathalie

    Oui, un mois déjà! Le temps passe vite et en même temps j’ai l’impression d’être ici depuis longtemps! Bon signe! xx

  • Genevieve Dansereau

    Je te sens tellement heureuse et ancrée ma belle! Tu nous transporte dans ton beau périple! C’est tellement toi cette endroit! Je t’embrasse xxx

  • http://www.rayofnath.com Nathalie

    Chère Geneviève, oui, ça pris quelque temps après mon arrivée.. Une fois que j’ai pris la décision de rester ici, je me suis sentie – enfin – ancrée! J’aimerais que tu puisses sentir l’énergie ici… Je pense souvent à toi.. Les gens sont tellement « connectés » avec eux-même et l’univers… C’est inspirant! Merci pour ton beau mot! Xx

  • Gilles Quiniou

    que la paix soit avec toi nath. les dieux feront le reste

    • http://www.rayofnath.com Nathalie

      Merci M. Quiniou! Oui, tout à fait! Merci!

  • nena doiron

    bravo Nath que la paix soie avec toi on t aime

    • http://www.rayofnath.com Nathalie

      Merci Nena de me lire:) ça me fait chaud au coeur! Xx

  • Marie-France

    Je viens de te lire avec un peu de retard! Beau clin d’ oeil à ta mère que j’ai vue jeudi et qui m’a fait sourire…

    • http://www.rayofnath.com Nathalie

      Merci Marie-France… Oui, ma mère a été profondément émue et touchée par ce geste d’amour:)