Noix de coco avec ouverture en coeur

Un autre départ qui ébranle mon coeur

Je ne sais pas pour vous, mais décembre a été pour moi un mois particulièrement intense, révélateur et magique (exactement dans cet ordre!). Le ton de cet article est très spirituel. Vous n’apprendrez rien sur Ubud, mais tout sur ce qui m’amène à quitter cette région, devenue mon chez-moi, pour embrasser le prochain chapitre.

Ce dernier mois, ma tête bourdonnait un peu trop. Sans cesse elle me questionnait: “bon, ça va bientôt faire 4 mois que tu vis à Ubud, c’est quoi la prochaine étape?” Mon coeur répondait calmement: “je suis bien ici dans mon cocon, pourquoi aller ailleurs?”

Noix de coco avec ouverture en coeur
Un matin je cherchais les bons mots pour accompagner une photo d’oiseaux en cage que je voulais publier sur Instagram. Cette citation est tombée du ciel:

“I always wonder why birds stay in the same place when they can fly anywhere on earth.” (Harun Yahya). 

Caged Birds at the market in Denpasar

Cette image et cette citation représentaient parfaitement le bourdonnement qui se passait entre ma tête et mon coeur. Qu’est-ce qui me retient ici? Pourquoi voler vers de nouveaux horizons? « Pour trouver les autres morceaux du casse-tête qui te mèneront vers ta mission de vie », me chuchotait mon coeur…

La sagesse d’Ithaca
Je me suis rappelée le magnifique poème Ithaca de Constantine P. Cavafy que mon ami Couli m’avait fait découvrir. Le poème nous exhorte à vivre pleinement le moment présent et de savourer chaque expérience qui se présente en cours de route au lieu de se ruer vers l’atteinte de notre objectif. Fleur de lotus

When you set out for Ithaka
ask that your way be long,
full of adventure, full of instruction.
The Laistrygonians and the Cyclops,
angry Poseidon – do not fear them:
such as these you will never find
as long as your thought is lofty,
as long as a rare 
emotion touch your spirit and your body.
The Laistrygonians and the Cyclops,
angry Poseidon – you will not meet them
unless you carry them in your soul,
unless your soul raise them up before you.

Ask that your way be long.
At many a Summer dawn to enter
with what gratitude, what joy – ports seen for the first time;
to stop at Phoenician trading centres,
and to buy good merchandise,
mother of pearl and coral, amber and ebony,
and sensuous perfumes of every kind,
sensuous perfumes as lavishly as you can;
to visit many Egyptian cities,
to gather stores of knowledge from the learned.

Have Ithaka always in your mind.
Your arrival there is what you are destined for.
But don’t in the least hurry the journey.
Better it last for years,
so that when you reach the island you are old,
rich with all you have gained on the way,
not expecting Ithaka to give you wealth.
Ithaka gave you a splendid journey.
Without her you would not have set out.
She hasn’t anything else to give you.

And if you find her poor, Ithaka hasn’t deceived you.
So wise you have become, of such experience,
that already you’ll have understood what these Ithakas mean. 

Être à l’écoute des messages – les animaux totems
Je devais trouver un terrain d’entente entre ma tête et mon coeur. Entre poursuivre ma route ou rester dans mon confort. Je ne sais pas si vous êtes comme moi, quand la voix de mon intuition semble un peu brouillée par celle de mon égo, je demande à l’univers de me guider en m’envoyant des messages clairs.

La nature a notamment commencé à me répondre. Avez-vous déjà entendu parler des animaux totem? Les animaux représentent des ancêtres mythiques. Leurs qualités sont un reflet des messages qu’ils souhaitent nous transmettre.

Une chauve-souris a commencé à venir me rendre visite. Ce n’est pas l’animal le plus séduisant disons-le. Les maisons ici sont fabriquées de sorte à ce que le toit surplombe le balcon et la chambre sans rejoindre le mur qui donne sur ma chambre. Les chauves-souris peuvent donc se faufiler dès que la nuit tombe. Je suis convaincue que c’est la même qui revient tous les soirs, à la même heure et au même endroit, suspendue au-dessus du lavabo. J’aurais bien aimé la photographier, mais ça vole vite ces petites bêtes. J’ai beau laissé la lumière allumée à cet endroit, elle s’y installe tout de même. Même Made, le proprio de la maison, trouve ça bien étrange qu’elle vienne malgré la lumière.

Il semblerait qu’elle se présente aux gens qui sont sur le point de vivre de grands changements dans leur vie. Elle apparaît pour nous aider à affronter et relâcher nos peurs et nos patterns qui ne nous servent plus. La chauve-souris évoque la renaissance et la transition. Elle est là pour nous rappeler la force de notre intuition et notre habileté à déceler les messages sous-entendus. (en savoir plus)

Une chenille noire s’est aussi présentée dans ma chambre, bien en évidence, pendant deux jours consécutifs. Il s’agit d’un autre symbole fort évocateur d’un profond changement à venir qui demande beaucoup de préparation. Elle invite à laisser aller le passé pour embrasser un nouveau chemin. Un début humble pour se transformer en un magnifique succès, à l’image du papillon qu’elle devient.(en savoir plus)

Malgré tous ces messages de changements qui me confirmaient d’aller de l’avant avec mes projets à l’extérieur de Bali, la tristesse que je ressentais à l’idée de partir me faisait hésiter.

Il y a un adage bouddhiste qui dit que si vous remuez le fond d’un ruisseau, l’eau deviendra brouillée. Si vous mettez cette eau brouillée dans un verre et que vous la laissez reposer, la terre se déposera au fond et l’eau qui remontera à la surface retrouvera sa clareté. La même chose s’applique avec notre esprit. En mettant nos pensées de côté un moment, notre esprit trouvera à nouveau sa paix naturelle. 

reflexion on the rice fields

“Our desires don’t arrive on our schedule, they arrive when they are supposed to.”, Wayne Dyer

Au moment où mon esprit a trouvé sa quiétude, tout s’est mis à s’emboîter très rapidement. Si tout se présentait aussi facilement, c’est que c’était le chemin que je devais poursuivre.

“Life is like a puzzle and my pieces are spread all over the world.” (Ville Valo)
Le Sri Lanka détient un de ces morceaux
Un soir que je regardais un documentaire inspirant, mon écoute a été interrompue par la notification d’un courriel. Le message envoyé par l’organisme Social_Starters m’annonçait que j’avais été acceptée à faire partie de leur programme en entrepreneuriat social au Sri Lanka.

J’ai découvert cet organisme lorsque je préparais mon départ du Canada. Quand je me suis rappelée leur existence, le concours pour le programme au Sri Lanka se terminait dans 2-3 jours. J’ai aussitôt appliqué. Le lendemain on me convoquait en entrevue et le surlendemain de l’entrevue on m’annonçait que j’allais faire partie du projet. Tout s’est passé si vite!

J’arriverai plus tôt au Sri Lanka pour prendre le pouls du pays et me familiariser avec ce nouvel environnement qui sera mon nouveau chez-moi pour les trois prochains mois. Le projet débutera à la mi-février pour une durée de cinq semaines à Colombo, la capitale et mégapole de 6 millions d’habitants. Un énorme changement par rapport à ma vie au village ici à Penestanan.

Le projet est un est un genre de “bootcamp” en consultation sociale auprès de jeunes entreprises innovantes qui se spécialisent dans le commerce équitable et les produits locaux. Je me joindrai à un petit groupe de travailleurs autonomes ou en transition de carrière venus d’un peu partout. Nous aurons chacun un client sri lankais pour qui nous agirons comme consultant volontaire. Nous recevrons une formation et assisterons à des ateliers en plus de recevoir un “coaching” personnel dans l’élaboration de nos objectifs professionnels. Je sens que ça sera une étape importante dans ma transition professionnelle.

Escale santé et émerveillement au Cambodge
Mais avant de vous parler du Sri Lanka, je vous parlerai du Cambodge où je m’envolerai le 4 janvier 2016. Je vais d’abord me rendre à Sihanoukville pour suivre une retraite de détox  (jeûne à l’eau de coco et jus), méditation et yoga pendant 7 jours. Un exercice physique, mental et émotionnel exigeant qui vise à libérer, guérir et recharger le corps et l’esprit. Parfait pour commencer l’année! Je visiterai ensuite Siem Reap et les célèbres ruines d’Angkor Wat et Phnom Penh, la capitale. Je vous résumerai l’essence de mon escale dans le pays des Khmers dans le prochain article.

Bali, un énorme merci!
Je souhaite exprimer toute ma gratitude à tous les Balinais qui m’ont si chaleureusement accueilli sur la terre de leurs ancêtres pendant quatre mois. Au-delà des paysages verdoyants, de la culture et de la nourriture, ce sont d’abord et avant tout les habitants qui ont fait en sorte que je me suis sentie chez-moi dès mon arrivée. Leur politesse, leur sourire légendaire, leur calme, leur serviabilité et leur gentillesse resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Ils m’ont offert tout le réconfort dont j’avais besoin. Ce n’est qu’un au revoir.

balinese_wedding

friends_writers_festiva

me_dewi

me_komang

 

Un merci tout spécial à ma famille d’accueil

img_2495
Un énorme merci aussi à tous les expats et touristes devenus des amis. Sandeh, Ana Maria, Elisabeth, Julie, Johanna, Kelly, Sandy et votre merveilleuse gang. Vous côtoyer m’a fait du bien en plus de me faire grandir spirituellement.
Je vous remercie d’avoir contribué à remplir mon réservoir d’amour. Je vous aime!

with_johana

julie_anamaria

 

beautiful_souls

Surround yourself with people who resonate…who are a significant lighthouse on your horizon. As they shine their light you will be inspired to do the same. (Karen Gunton)

IMG_2172
Maintenant, à vous de porter attention sur les messages qui vous seront envoyés pour guider votre route au cours de l’année. N’oubliez pas l’image de l’oiseau en cage. La porte est peut-être fermée, mais elle n’est pas verrouillée. Alors, ouvrez cette porte et déployez vos ailes vers l’atteinte d’un de ces rêves qui deviendra réalité en 2016. 

Meilleurs voeux de quiétude, douceur et sérénité pour 2016. Que cette année soit magique et mémorable. Qu’une santé de fer vous accompagne tout au long de l’année. Souhaitons-nous de trouver plusieurs morceaux du casse-tête de notre vie.

L’année 2016 en numérologie est représentée par le chiffre “9” (2+0+1+6). Il s’agit du dernier chiffre, donc symbolise la fin d’un cycle. Une année marquée par la réflexion et les prises de conscience. L’année 9 nous incite à faire un bilan du passé et particulièrement de nos 8 dernières années. Le moment de boucler la boucle en éliminant ce qui ne nous convient plus. Merci de votre fidélité chers lecteurs.

happynath
Bonheur et sérénité,
Nathalie

Related Posts

  • Kim Fontaine

    Magnifique article! Je suis contente que tu aies trouvé (ou que la vie t’ait montré) ta prochaine étape. Il faut faire confiance à la vie. La bonne chose fini toujours par arrive. Mille bisous de Montréal et bon voyage au Cambodge! Chanceuse! xxxx

  • http://www.rayofnath.com Nathalie

    Merci Kim! Oui, la vie m’a conduit vers cette prochaine étape pour m’équiper en expériences et de donner d’autres outils toujours en vue de la prochaine étape:) Tout à fait, je demeure confiante et j’ai une foi inébranlable envers ce que la vie me réserve! Mille et un bisous du Cambodge! xx

  • Catherine Florès

    Bonne chance Nathalie pour ta nouvelle aventure. Tu feras certainement des rencontres marquantes. Tu as posté récemment de belles photos de toi au bord d’une rive, mais moi, te souhaite une année 2016 pleine de ponts. Des ponts vers des ailleurs, des cultures, et des coeurs! xxxx Catherine

  • http://www.rayofnath.com Nathalie

    Merci Catherine pour tes beaux mots, si bien choisis. J’adore ton image de ponts. Je vais la garder en tête c’est sûr! Après avoir vu des coeurs partout à Ubud, je vais me mettre à voir des ponts partout sur cette nouvelle route. À mon tour de te souhaiter une merveilleuse année remplie de sérénité et d’étincelles – celles des yeux et celles du coeur:) Gros becs!