Un mois de méditation et de yoga au Cambodge

Kobi et Pazit, je vous dédie cet article avec toute ma gratitude et mon amour. « אנשים טובים באמצע הדרך » – (good people in the middle of the path). Vous avez été les deux guides dont j’avais besoin à ce moment précis pour faire émerger des idées professionnelles et approfondir ma pratique spirituelle. Vous avez contribué à dissoudre mes petites zones grises et les remplacer par cette belle lumière blanche que vous êtes en mesure d’éveiller en chacun de nous. Que nos chemins se croisent à nouveau. 

Avec les propriétaires du Vagabond Temple, Cambodge

Ça fait presque deux mois que je ne vous ai pas écrit. Je ne sais pas pour vous, mais ça m’a manqué!

Je relisais le dernier article que j’ai publié depuis le Laos pour mieux reprendre d’où je vous avais laissé. J’y parlais de mon plan de “m’offrir un mois de moment présent sans décision à prendre…  Un mois pour apprendre, me vider la tête, nourrir mon coeur, ré-énergiser mon corps et laisser la vie se déployer sous mes yeux.” Un mois d’anniversaire que j’allais passer au Vagabond Temple, un centre de yoga et de méditation au Cambodge tenu par Kobi et Pazit, un couple israélien dévoué à nous faire rayonner.

Comme les voyages, une expérience d’un mois dans un centre de yoga et de méditation est très personnelle et unique à chacun. J’ai relu mes notes et je me suis dit que les réflexions et les enseignements sont faits pour être partagés et nous faire cheminer à notre propre façon.

Nous sommes notre propre guru.
Notre propre lumière.
Notre propre boussole.

Kobi, co-propriétaire du Vagabond Temple

Un horaire bien rempli
À mon arrivée au centre, j’étais tellement heureuse de me poser au même endroit pour un mois. Je me suis toutefois sentie coincée par l’horaire qui me laissait peu de temps pour lire davantage sur le bouddhisme et écrire.

Pour vous donner une meilleure idée, une journée régulière se déroulait comme suit:

  • 6h: Réveil en silence
  • 6h30: Auto-pratique – méditation ou yoga
  • 7h à 9h: Hatha Yoga
  • 9h: Petit-déjeuner
  • 10h: Karma Yoga – Il s’agit du yoga de l’action consciente. Chaque participant se voit attribuer une petite tâche de nettoyage à faire dans le centre (balayer l’entrée, ramasser les mangues tombées dans la cour, nourrir les poissons, etc.)
  • 12h: Dhamma Talk: enseignement sur le bouddhisme parfois jumelé à une méditation
  • 13h: Lunch
  • 13h30 à 16h30: Libre ou séances de coaching ou autres traitements énergétiques
  • 16h30 à 18h: Yoga (yin, kundalini, avec un partenaire, etc.)
  • 18h: Dîner
  • 19h à 19h30: Méditation
  • 20h à 21h30: Libre
  • 21h30: Période de silence & dodo

Pendant les périodes libres, je me suis surprise à me sentir agacée par le bruit omniprésent. Il venait des conversations, des mêmes questions de voyage et de la musique à plein volume qui jouait pendant le karma yoga.

Je me suis aussi sentie intimidée par le groupe de 30 personnes avec qui je devais partager mon quotidien. Plusieurs formaient un noyau fort de deux mois de cohabitation. Je suis habituée de vivre en solo, voyager en solo et louer une chambre individuelle tant que possible. Je me voyais comme un papillon noir qui cherchait plutôt à retourner dans son cocon, loin de la civilisation. J’avais tellement envie de repos, de silence et de profondeur.

Papillon porteur de message

Mon autre défi concernait mon sommeil. Mon énergie est très sensible à celle des autres. Quand je dors avec quelqu’un ou que je partage une chambre, mon sommeil devient très léger, interrompu ou pire absent.

Bien sûr après quelques jours je me suis demandée si j’avais fait le bon choix de revenir au Vagabond Temple. Il y avait bien une raison qui m’avait ramené jusqu’ici. Je devais faire confiance au processus.

Learn to let go the quest in order to find it.
Answers will come in silence with meditation.
, Kobi

J’ai appliqué des principes bouddhistes appris dans le passé. J’ai observé mes émotions, j’en ai pris conscience, je m’en suis détachée pour ensuite lâcher prise. Je vous rassure, ça ne s’est pas fait en une journée et j’ai été bien accompagnée. Oui par le programme, mais surtout par un guide d’une douceur angélique et d’une écoute réconfortante. Mes séances de coaching avec Kobi ont éclairé bien des parties de mon passé, mon présent et mon futur.

Plage de l'Indépendance, Cambodge

Each part of your life,

Each experience,
Each person you meet,
Each “accident” that happens to you,
Are all part of the divine picture of your life.

All God-created lessons you need to learn
for the sole and single purpose
of finding your own way in your life.

Learn to recognize every single life puzzle of your life
and learn to become fully aware of the meaning of every single piece of your life puzzle. And be grateful for it all!

(tiré d’un article du blog mygratitudelife.wordpress.com)

Le jeûne
J’ai renouvelé mon expérience de janvier en jeûnant cette fois-ci pour sept jours au lieu de cinq accompagnée de six braves personnes. Notre menu quotidien comprenait de l’eau de coco riche en minéraux et du jus de canne à sucre reconnu comme une boisson de haute énergie avec un index glycérique bas.

Jeune noix de coco, Vagabond Temple, Cambodge

Chaque jour nous avions une période d’échange et de discussions sur l’alimentation, l’approche ayurvédique et la détox, suivi d’un massage donné par un masseur cambodgien aveugle (très répandu au Cambodge) ou d’une séance de reiki tout en suivant l’horaire régulier des classes.

L’objectif du jeûne n’est pas de perdre du poids mais d’accorder une pause au système digestif pour que le corps puisse avoir du temps pour guérir, se régénérer et éliminer des toxines. Après deux ou trois jours de jeûne, la sensation de faim disparaît et un sentiment de bien-être et de sérénité se fait ressentir. En plus du lieu, le fait d’être encadré et entouré fait toute la différence. Chacun vivait des émotions similaires à différents moments et pouvait compter sur le support du groupe.

Amis et jus de canne à sucre au Vagabond Temple, Cambodge

Comme une pause est accordée au système digestif qui travaille jusqu’à 17 heures par jour, le système nerveux, en période de jeûne, occupe un plus grand rôle. Les émotions sont plus vives et les rêves plus intenses. Les sens sont aussi plus développés. L’odeur de la nourriture est plus forte et le goût des aliments est plus prononcé quand on recommence à manger.

D’anciens maux qui n’ont pas été complètement guéris peuvent aussi refaire surface. Dans mon cas, j’ai vécu une crise d’insomnie et une douleur à la nuque, à l’omoplate et au-bas du dos. J’étais physiquement mal en point, mais étonnamment radieuse à la fin du jeûne.

L’insomnie m’a replongé au mois de vacances que j’avais passé au Mexique il y a deux ans, c’était exactement le même “feeling”. À cette époque, je cherchais un moyen de partir vivre à l’étranger… Une boucle de bouclée? La douleur à la nuque et à l’omoplate est récurrente dans mon cas. Elle est liée à l’image du fardeau qu’on se met sur les épaules. De se sentir écrasée par nos responsabilités, nos insécurités ou par les autres. (réf.: Lise Bourbeau, Écoute ton corps). Ces maux ont été traités grâce aux méthodes de soins énergétiques du reiki. Merci encore de tout coeur Mihal pour tes mains magiques.

La méditation et le bouddhisme
Saviez-vous que chaque jour notre cerveau produit environ 60 000 pensées? De ce nombre, environ 95% sont identiques à celles de la veille et de l’avant veille et 80% seraient négatives. Incroyable! Cet exemple à lui seul vaut le coup de parler de méditation!

Jolie statut d'un moine en train de méditer, Chiang Mai, Thaïlande

Kobi nous disait que la méditation n’est pas une pratique mais un état d’être. Un état d’être qui nous permet de diminuer nos pensées négatives en les remplaçant par des intentions bénéfiques.

En s’accordant un moment pour prendre conscience de l’agitation dans notre esprit, nous sommes en mesure d’avoir le contrôle sur nos pensées au lieu qu’elles nous contrôlent. Il suffit d’observer chacune des pensées qui surgissent l’une après l’autre et d’effacer en toute conscience celles qui sont négatives. Vous pouvez dire mentalement que vous effacez cette pensée ou la visualiser en train de disparaître.

J’écoutais une moine bouddhiste parler du bonheur. Elle disait que pour être heureux, il suffisait de faire deux choses:

  1. D’arrêter de blâmer les autres ou les événements pour notre malheur.
  2. D’être heureux ou malheureux sont des états d’esprit. Ces causes ne peuvent pas être trouvées à l’extérieur de nous. Ce n’est pas ce qui se passe autour de nous qui nous rend heureux ou non, c’est plutôt la façon dont nous réagissons aux événements.

C’est le genre d’enseignement que nous recevions lors des Dhamma Talk (en langue Pali) ou Dharma Talk (en langue Sanskrit), le nom ancien attribué aux discours sur le bouddhisme.

Méditations en pratique
Le Vagabond Temple nous donne l’occasion de pratiquer différentes techniques de méditation. Une excellente façon de savoir laquelle nous convient le mieux en fonction de notre état d’esprit du moment.

Méditation au Vagabond Temple, Cambodge
Crédit: Vagabond Temple

En voici quelques-unes:

  • Traditionnelle. En position assise, en silence, en observant sa respiration et en se détachant de ses pensées. Une chaise peut être utilisée pour ceux qui ont de la difficulté à rester assis en position du demi-lotus (jambes croisées).
  • Respiration alternée. Cette technique est un excellent point de départ pour la méditation. Elle apaise, purifie et renforce le système nerveux. Elle équilibre le flux d’énergie entre les côtés droit et gauche du corps.
  • Marchée. La méditation marchée se fait très très lentement en prenant conscience de chaque mouvement de ses pieds. Une excellente alternative pour ceux qui ne peuvent pas rester assis immobile longtemps. Je vous recommande de la pratiquer dans la nature ou à la plage, c’est magique!
  • Kundalini – Avec le mantra SaTaNaMa. Ce puissant mantra signifie: Sa (Infinité) Ta  (Vie/Créativité) Na (Mort/Transformation) Ma (Renaissance). Cette méditation permet d’ouvrir son esprit aux possibilités de transformations et de changements.
  • Méditations actives d’Osho. Un autre monde! Osho disait que les gens du 21e siècle sont trop tendus pour s’asseoir en silence et méditer. Il a créé des méditations actives pour libérer les sentiments inexprimés, les tensions dans notre corps et notre mental qui nous empêchent de penser clairement. Chaque méditation commence par une étape physique intense telle que de la danse, suivie d’une étape de relaxation et d’un moment d’immobilité.

Méditation de pleine lune, le soir d’un solstice
Le 20 juin, j’ai compris pourquoi je suis revenue au Vagabond Temple. Quelques jours auparavant, je demandais à Kobi ce qu’il prévoyait pour la méditation du soir de pleine lune. Il a fini par me dire: “Je veux que ça soit toi qui l’anime!” J’ai su à ce moment que c’est l’offre que j’étais venue chercher.

Sous une pleine lune cachée par les nuages, vêtue de ma robe blanche, assise devant un groupe d’environ 30 personnes, je me suis sentie si bien. Une délicate musique bien choisie donnait le ton.

Méditation de pleine lune: la première que j'animais au Vagabond Temple, Cambodge

Méditation de pleine lune, la première que j'animais au Vagabond Temple, Cambodge

L’ambiance était feutrée et le sol parsemé de pétales de fleurs de couleur fushia et de fleurs de jasmin.

Pétales et fleurs de jasmin

Voici ce que je leur ai raconté.

Sacrée pleine lune 
Dans le bouddhisme, tous les grands événements dans la vie de Buddha ont eu lieu un jour de pleine lune. Sa naissance, son illumination, sa mort. C’est pour cette raison que les jours de pleine lune sont fériés dans plusieurs pays bouddhistes et les non-végétariens vont s’abstenir de manger de la viande.

À Bali, les hindus vont visiter le temple familial vêtus de blanc, les bras chargés de paniers d’offrandes pour honorer leurs ancêtres. C’est aussi l’occasion de se purifier dans des eaux sacrées.

Pourquoi le blanc m’a-t-on demandé?
Il y a plusieurs significations. Le blanc est censé aider à se connecter avec le divin. À Bali, dans les cérémonies, les prêtres sont toujours habillés en blanc. Le blanc purifie, nettoie et donne un sentiment de force et d’expansion à l’aura. Au Sri Lanka, les bouddhistes vont au temple vêtus de blanc uniquement. Les pratiquants du Kundalini portent le blanc, etc.

Un jour de pleine lune au Sri Lanka

La pleine lune nous invite à lâcher prise
L’énergie de la pleine lune nous invite à lâcher prise. À laisser aller. C’est le moment pour prendre conscience des blocages, habitudes et situations qui ne fonctionnent plus pour nous dans notre vie. Le temps de faire de la place pour de nouveaux débuts et faire rejaillir la flamme à l’intérieur de nous.

Après la méditation guidée, nous avons écrit sur un bout de papier les émotions ou situations qui nuisent à notre épanouissement pour ensuite le brûler au son du Moola Mantra chanté par Deva Premal.

À la fin, les gens sont restés dans cette belle ambiance pour échanger, prendre des photos des fleurs et de la carte d’archange qu’ils avaient pigée. Cette soirée m’a procuré une immense vague d’amour. Une voie se dessine…

Un carte d'archange de Doreen Virtue

Life is like an echo.
What you send out comes back to you many, many times!
Master Choa Kok Sui

Et pour terminer en beauté, les mantras
Ce texte empreint de spiritualité serait incomplet sans parler de mantras. L’origine des mantras remonte aux textes sacrés appelés “Vedas”. Un mantra est un hymne sacré dont la vibration du son a un effet bénéfique sur celui qui l’écoute ou le récite. Chaque mantra a son rythme, une vibration spécifique et des effets particuliers.

Mala et pierres précieuses

La puissance des mantras ne vient pas de leur signification mais plutôt des effets vibratoires créés par chaque syllabe quand elles sont prononcées de façon répétée, 108 fois pour un cycle complet. Un mantra peut aussi être récité pour une plus courte période: 3, 11, 21, 27 ou 54 fois selon ce que j’ai lu. Le plus important comme dirait Pazit est de le chanter avec tout son coeur!

Vous pouvez commencer par vous familiariser avec les mantras en les écoutant le matin ou après une séance de yoga ou de méditation.

En voici deux que j’affectionne particulièrement:

  • Gayatri Mantra – Il est considéré comme l’un des plus puissants des mantras. Cette prière est réputée pour sa puissance de transformation et son effet libérateur. Dans l’hindouisme, Gayatri est la Mère Divine, la mère de tous les dieux. Elle incarne l’Amour Inconditionnel qui transcende tout et guérit tout. Elle symbolise la guérison spirituelle, le féminin sacré et la paix intérieure.

Gayatri Mantra

  • Ganesha Mantra – Il est le dieu hindu à la tête d’éléphant. Celui qui peut enlever toutes formes d’obstacles, extérieurs comme intérieurs, que l’on rencontre dans sa vie pour nous ouvrir les portes du succès. Ce mantra développe l’intelligence créative, la clarté d’esprit et nous aide à lâcher prise.

Ganesha à Penestanan, Bali

Et pour la fin de l’histoire du petit papillon noir…
Oui, vous l’avez deviné, il a fini par trouver son espace et sa place au sein du centre et de la communauté. Grâce à tout ce que je vous ai partagé dans ces lignes et entre ces lignes:).

Je vous souhaite un été rempli de douceurs… de vous accorder quelques minutes de méditation et d’écouter un mantra pendant vos vacances!

Carte de Buddha et frangipani

 

En savoir plus

Méditations

  • Méditation guidée SaTaNaMa (en anglais)
  • Méditations actives d’Osho
  • Méditation guidée à faire le soir d’une nouvelle lune (en anglais)
  • Méditation guidée à faire le soir de pleine lune (en anglais)

Mantras

  • Ganesha Mantra – version chantée par Ajeet Kaur (tout ce qu’elle chante est magnifique de même que Snatam Kaur. Issues de la Kundalini)
  • Ganesha Mantra– avec les mots pour réciter

PS: N’hésitez pas à me partager vos expériences de méditation ou autres démarches spirituelles que vous suivez ou souhaitez entreprendre. 

Related Posts

  • Kim Fontaine

    Tu as cette façon d’expliquer les choses si simplement. C’est vraiment super! Un petit  »reminder » qui tombe à point pour moi. Merci pour les ressources 🙂

  • http://www.rayofnath.com Nathalie

    oh Kim, comme ton commentaire me fait plaisir et m’encourage pour la suite! Je suis super contente que cet article tombe à point! xx